Forteresse de Syuyren : laquelle des légendes est proche de la vérité ?

Table des matières:

Forteresse de Syuyren : laquelle des légendes est proche de la vérité ?
Forteresse de Syuyren : laquelle des légendes est proche de la vérité ?
Anonim

Sur la péninsule de Crimée, dans la région de Bakhchisaray, il y a un endroit incroyable - le cap Kulle-Burun avec une rivière rapide Belbek au pied. Il est situé à un peu plus d'un kilomètre du village de Maloye Sadovoye. Le nom du cap est traduit par "Tower Cape", et pas en vain. Il y a une incroyable forteresse Syuyren dessus. À ce jour, c'est l'un des bâtiments les plus mal étudiés, mystérieux et énigmatiques de l'ancienne Crimée.

Forteresse de Syuyren

Histoire mystérieuse

Jusqu'à présent, les scientifiques ne savent pas en quelle année ou au moins en quel siècle la forteresse de Syuyren a été construite. La plupart des historiens adhèrent à la période entre les siècles VI-XII, à savoir le X siècle. On pense qu'il a été construit par les Byzantins, qui possédaient à l'époque la terre de Crimée.

La tâche principale de la forteresse était de protéger le centre de la Gothie de Crimée et de contrôler parallèlement la route menant à la rive sud. La poutre à travers laquelle se trouve la route menant à la tour a été nommée par les Turcs Altyn-Isar-Bogaz. Traductionrévèle le secret du nom de la forteresse elle-même. En russe, cela ressemble à "passage à la forteresse dorée".

Signes d'une implantation urbaine

Au XIIIe siècle, la forteresse de Syuyren (Crimée) devient comme une petite ville. A cette époque, le château du seigneur féodal, qui possède des établissements ruraux au pied du cap, se trouve ici. À la fin du XIVe siècle, la fortification passe aux mains des Théodorites. C'est maintenant l'avant-poste nord de la principauté. Pendant toute la période où ces terres faisaient partie de l'état de Théodoro, les historiens et les archéologues notent un important épanouissement de la ville et une augmentation du bien-être de sa population.

Forteresse de Syuyren, Crimée

Oblivion

Les historiens affirment que les troupes turques ont vaincu la forteresse de Syuyren en 1475. Depuis lors, il n'y a pratiquement plus eu de mention d'elle. Il n'y a que quelques hypothèses sur la résidence des Goths de Crimée Scivarin dans ces lieux. C'était peut-être au 18ème siècle.

Bien qu'il existe une version peu populaire de la défaite de la forteresse en 1299 par les conquérants tatars-mongols.

Caractéristiques architecturales

La forteresse de Syuyren a été érigée sous la forme de deux courtines. Ils convergeaient au pied de la tour ronde. Des murs de plus de 4,5 mètres de haut formaient un angle (environ 130o). Ils ne mesuraient que 110 mètres de long, mais avaient une largeur importante - 2,5 mètres. Il était impossible d'approcher la colonie par d'autres côtés - elle était entourée de falaises abruptes.

On pense que la tour était à deux étages et sa hauteur était d'environ 12 mètres (y compris le parapet et les merlons). Aujourd'hui, il est un peu plus de dix. Le site a complété la structure ronde. Elle étaitentouré d'un mur à double coque de 1,5 mètre et était prêt à résister même à la bataille la plus terrible.

Tous les murs du bâtiment sont revêtus de blocs de calcaire. Ils ont été fixés avec une solution à base du même calcaire. Les planchers entre les étages sont bordés de poutres en bois.

Chaque niveau avait trois failles. Un tunnel a été aménagé au sud-ouest de la tour. Il a permis de se déplacer inaperçu par l'ennemi entre les parties de la structure défensive. De l'autre côté se trouvaient des portes hautes et solides. Les habitations des citoyens ordinaires sont construites en pierre.

Il y avait un passage secret menant à l'une des falaises, qui a été préparé en cas de vol d'urgence forcé depuis la ville.

Forteresse de Syuyren, photo

La forteresse de Syuyren possédait environ 1,7 hectare. Et c'était très densément peuplé. La partie nord-est de la colonie était occupée par des vignobles.

Au tournant des XIIIe-XIVe siècles, à 300 mètres de la tour, un mur de 145 m de long et 1,2 m de haut a été érigé.Les archéologues se disputent encore sur sa destination. La plupart s'en tiennent à la version corral.

Il y a des suggestions que la forteresse de Syuyren (la photo de la tour confirme ces suppositions) était la demeure d'un seigneur féodal. La structure de la tour d'un diamètre de huit mètres a ensuite été transformée en chapelle. Au lieu d'une plate-forme, un dôme est apparu. Et sur les images des surfaces intérieures des murs, les images des visages des saints sont clairement visibles.

Nos jours

Le célèbre tremblement de terre de Crimée a gravement endommagé les vestiges de la forteresse. À la fin des années 40 du siècle dernier, des tentatives ont été faites pour restaurer le principalla tour. Mais au début des années 90 du XXe siècle, toutes les parties attachées et fortifiées se sont effondrées sans raison, et la tour est réapparue dans sa forme d'origine.

À ce jour, en plus de la structure de la tour, un mur défensif avec des restes d'habitations, de la poterie et des cafards a survécu.

Forteresse de Syuyren, comment s'y rendre

Il y a toujours eu beaucoup de touristes dans ces lieux. La forteresse de Syuyren est très attrayante. Comment arriver ici, chaque résident local vous le dira. Immédiatement après l'arrêt dans le village de Maloye Sadovoye, un chemin mène à travers le pont de la rivière Belbek. De plus, sans tourner, vous devez vous rendre à la périphérie sud de la colonie et vous rendre au réservoir. Derrière, commence un chemin de terre. Après avoir parcouru un kilomètre et demi, il faut tourner à gauche et suivre attentivement les balises rouges. Ils passeront devant le monastère de Chelter-Koba, situé directement dans la grotte, rétrécissant progressivement le chemin vers la gorge de Kizilnik. A sa gauche commence un plateau qui débouche sur une route rectiligne à travers la forêt. Et la voici, la forteresse de Syuyren dans toute sa splendeur !

Sujet populaire