Vallée de Belbek en Crimée: photos, sites, avis de touristes sur le reste

Table des matières:

Vallée de Belbek en Crimée: photos, sites, avis de touristes sur le reste
Vallée de Belbek en Crimée: photos, sites, avis de touristes sur le reste
Anonim

La Crimée est un endroit incroyable. La nature l'émerveille. En y arrivant pour vous reposer, vous ne pourrez jamais rester indifférent - de telles beautés, de telles vues envoûtantes s'ouvrent à l'œil. Il est impossible de décrire tous les charmes de la Crimée dans un seul article, nous nous concentrerons donc sur un seul, et c'est l'étonnante vallée de Belbek.

À propos du lieu

La vallée de Belbek est un monument naturel selon l'ordre du gouvernement de 1975. Situé sur le chemin de Bakhchisaray au sud, le long de l'autoroute menant à Y alta. Il appartient à la région de Bakhchisarai, donc le temps dans la vallée de Belbek est le même qu'à Bakhchisarai. En plus des villages et des villes, il existe de nombreux objets différents que tout touriste qui se respecte devrait voir.

Canyon

Dans la vallée de Belbek en Crimée, la première chose qui attire votre attention est le canyon de Belbek, également appelé les portes de Belbek ou d'Albat. C'est une petite zone entre le village de Kuibyshevo et le village de Tankovoe, où la vallée de la rivière Belbek se rétrécit. La longueur de l'ensemble du canyon ne dépasse pas cinq kilomètres et la largeur commence à partir de trois cents mètres.

Canyon de Belbeck

Il y a une opinion qu'avant la rivière Belbek était beaucoup plus fluide qu'aujourd'hui. Après tout, non seulement il traversait les montagnes, mais il formait également un large fond à l'aide de roches sédimentaires déposées par les eaux. Le canyon, entouré de montagnes, attire les gens depuis l'Antiquité. Il est apparu ici en raison du fait qu'une scission s'est produite dans les calcaires crétacés des montagnes de Crimée et que le processus d'érosion hydrique y a commencé. Le canyon est très important pour la géologie, car il permet d'étudier la stratigraphie (c'est-à-dire l'âge géologique approximatif) des roches géologiques qui s'y trouvent, en particulier le Crétacé supérieur et le Paléogène inférieur.

Qu'est-ce que Belbek

De toute évidence, la vallée de Belbek tire son nom (voir photo dans l'article) du nom de la rivière Belbek, qui coule ici. Cependant, il n'est pas possible de comprendre ce que signifie exactement ce mot, et à ce jour, il n'y a pas de consensus à ce sujet. Selon certaines sources, traduit de la langue turque "belbek" signifie "dos fort"; selon d'autres informations, ce mot peut être traduit par "grand passage". Une autre version est "bulles sur l'eau" (mais cela vient de l'ancien aryen). En général, il existe de nombreuses options, mais comme elles sont vraies, presque personne ne répondra à cent pour cent.

Nature

Tout est beau dans la vallée de Belbek ! Tout d'abord, il y a des rochers incroyables. L'un d'eux, soit dit en passant, s'étendant sur la rivière Belbek, s'appelle "Crocodile".

Mont "Crocodile" dans la vallée de Belbek

C'est une sorte de veilleur, le totem du lieu ci-dessus. Pourquoi croco ? Parce que l'apparence de la montagne est trèsressemble à un crocodile avec une longue queue. Cependant, elle a aussi un nom officiel - Arman-Kaya. En général, les rochers de la vallée de Belbek sont très souvent utilisés par les cinéastes pour le tournage de films. C'est souvent là que les scènes du Far West sont filmées.

Vallée de Belbek

C'est ici, dans cette vallée de Crimée, que se trouve une incroyable création naturelle - une forêt d'ifs relique, qui est à juste titre considérée comme son point culminant, sa fierté. De nombreuses espèces de plantes et d'animaux poussent et vivent ici, que vous ne trouverez nulle part ailleurs (elles sont dites endémiques).

Ce qui est intéressant dans la vallée de Belbek

Quelqu'un pourrait penser: "Eh bien, vallée et vallée ! Qu'est-ce qu'il y a de si incroyable !" Comme on dit, c'est vrai, mais pas vrai. Il y a beaucoup de choses étonnantes dans la vallée près de la rivière Belbek, et il y a quelque chose à voir ici.

  • Tout d'abord, c'est une nature impressionnante. Comme ailleurs en Crimée, cependant.
  • Deuxièmement, les sites des anciens colons ont été préservés dans la vallée de Belbek, après les avoir examinés, vous pouvez toucher leur histoire. Selon les scientifiques, ces sites ont au moins quarante mille ans !
Beauté de la vallée de Belbek

Les camps antiques, cependant, ne sont pas les seuls représentants de l'Antiquité que l'on peut admirer dans la vallée de Crimée. Ainsi, par exemple, il vaut la peine de visiter un monastère troglodyte appelé Chelter-Koba - un lieu très célèbre dans l'environnement touristique. Son autre nom est le monastère de Theodore Stratilates. Il est situé sur le cap Ai-Todor (il est intéressant qu'il y ait un cap du même nom près du célèbre "Nid d'hirondelle"),plutôt, dans ses pentes.

Un monastère y est apparu, selon les archéologues, au IXe siècle et a prospéré pendant longtemps, mais après l'invasion ottomane, il a été détruit, abandonné et en ruines pendant plus de cinq cents ans. Ce n'est qu'au début de ce siècle que des travaux de restauration ont commencé ici, depuis 2004, le monastère de Theodore Stratilates a été officiellement rouvert. En plus du temple de la grotte lui-même, la source située sur son territoire est également intéressante.

Crimée, vallée de Belbek

À proximité se trouve le cap Kule-Burun, que les habitants appellent Fer (il lui ressemble en fait par sa forme). Pour l'escalader, il y a trois façons (et cela vaut certainement la peine, ne serait-ce que parce que la vue du sommet est incroyable): en jeep, à cheval ou à pied. La dernière option est la plus difficile, car le toboggan est assez raide. Cependant, c'est précisément lors de l'escalade à pied qu'une ancienne forteresse de Crimée "émerge" soudainement, de manière inattendue, ou plutôt ses ruines.

C'est une forteresse médiévale de Syuyren. Auparavant, les propriétaires terriens locaux, les seigneurs féodaux et les vignerons vivaient ici. La forteresse existait jusqu'à l'apparition des Ottomans sur ce territoire, et l'année exacte de sa création est inconnue, mais tous les érudits disent que cela s'est passé avant le Xe siècle. Soit dit en passant, la route menant à la forteresse traverse la même forêt relique, déjà mentionnée ci-dessus.

Pont d'observation

Vous pouvez voir toutes les beautés de la vallée de Belbek, et en effet, vous pouvez la voir dans son intégralité depuis une terrasse d'observation située près du village de Tankovoe. C'est facile de la trouversi vous conduisez jusqu'au village de Bakhchisaray. La vue à partir de là est vraiment à couper le souffle !

Où loger

Il existe de nombreuses colonies, grandes et petites, dans la vallée de Belbek. Par conséquent, la question de l'hébergement n'est pas aiguë ici. Bien sûr, tous les villages ne disposent pas d'un refuge pour touristes, mais néanmoins, en trouver un n'est pas un problème.

L'un des plus confortables parmi les domaines et les hôtels de la vallée de Belbek, selon les critiques, est l'hôtel Inkomsport. Il est conçu pour 70 résidents et propose des chambres doubles, triples et quadruples, ainsi que des suites. Une salle de banquet, un bar, un sauna, un terrain de golf, plusieurs salles de sport différentes, quatre terrains de football, un espace barbecue - tout cela et bien plus encore peut être obtenu en séjournant dans ce complexe. Le coût de la vie est différent et dépend du type de chambre, ainsi que de la saison. Par exemple, une chambre double coûte environ mille et demi par jour.

Vallée de Crimée

Ce n'est pas la seule opportunité de vivre dans la vallée de Belbek. Près du village de Sokolinoe, par exemple, il y a une maison d'hôtes où vous pouvez choisir une suite d'une, deux ou trois chambres pour deux, trois ou quatre personnes. Chaque chambre dispose d'une connexion Wi-Fi, de la climatisation, d'une télévision. Également sur le territoire de la maison d'hôtes, les clients ont accès à une piscine extérieure, un bar, une aire de loisirs, des terrains de sport, un sauna, un belvédère.

Là, à Sokolinoye, il y a un complexe hôtelier "Kutler", le coût moyen d'une chambre par jour dans lequel varie de deux à deux mille roubles. La ferme n'est qu'à dix-sept kilomètres.de la célèbre montagne Ai-Petri. En plus des services standard, les clients de l'hôtel peuvent pratiquer l'équitation, le camping, la pêche et le bain Ofuro (un bain japonais, qui a un effet positif sur la santé humaine, est une boîte en bois rectangulaire).

À Mnogorechye, il y a une autre maison d'hôtes avec le nom simple "Belbek". Les chambres offrent une vue imprenable sur les montagnes de Crimée, les clients sont invités à visiter un bain russe, en hiver, ils conduisent une voiture UAZ à travers les montagnes enneigées. Vous pouvez également séjourner au centre de loisirs "Highlander", où, en plus de tous les autres services, des divertissements tels que la pêche et un stand de tir sont disponibles. En général, il y a vraiment beaucoup de choix.

Comment s'y rendre

Entrer dans la vallée de Belbek n'est pas difficile. Les transports en commun circulent ici depuis Sébastopol et Bakhchisarai.

Vous pouvez également utiliser votre propre voiture, mais dans ce cas, il est préférable de partir de Bakhchisarai - plus proche (seulement 14-15 kilomètres, tandis que de Sébastopol - environ quarante-cinq). Le temps de trajet ne prendra que quinze à vingt minutes.

Avis sur les vacances près de la rivière Belbek

Les commentaires des touristes sur le reste de la vallée de Belbek en Crimée regorgent de mots enthousiastes. Tout le monde s'accorde à dire qu'il s'agit d'un lieu unique qui impressionne et fascine par sa beauté. Certains, ayant visité la vallée de Belbek pour la première fois, y reviennent encore et encore, et y passent même leur lune de miel, préférant les beautés de Crimée à toutes sortes de « Turquie, Egypte et Thaïlande ». Le seul inconvénient que les touristes appellent le manque d'infrastructures bien développées,mais qui sait, peut-être qu'à l'avenir, ce problème changera pour le mieux.

Roches de Belbek

Quoi qu'il en soit, si vous allez en Crimée, réservez quelques jours pour explorer la vallée de Belbek, et vous ne serez pas déçu.

Sujet populaire