Musée Thyssen-Bornemisza (Madrid): excursions, peintures, critiques

Table des matières:

Musée Thyssen-Bornemisza (Madrid): excursions, peintures, critiques
Musée Thyssen-Bornemisza (Madrid): excursions, peintures, critiques
Anonim

Le musée Thyssen-Bornemisza est une collection d'art de renommée internationale qui fait partie du "Triangle d'or" des musées de la capitale espagnole, Madrid. Il est moins connu, mais contient plus de 1 000 pièces. Sa collection s'étend sur une longue période, de la peinture italienne du XIIIe siècle au pop art contemporain.

Fondateur de la collection

Museo Thyssen-Bornemisza a été fondé par l'un des plus riches passionnés d'art, le baron Heinrich Thyssen-Bornemisza de Cason, qui a collectionné des peintures et des sculptures au fil des ans.

Il a hérité de sa première collection d'art de son père, August Thyssen, ainsi que d'entreprises pétrolières et navales florissantes. Il s'agissait d'une collection de peintures de maîtres européens des XIVe-XIXe siècles. Ses frères ont également reçu une partie de l'héritage sous forme de peintures, mais Henry les a immédiatement rachetées. Il a ensuite continué à enrichir la collection, achetant plus de 1 500 œuvres d'art différentes au cours de sa vie.

Exposition du musée

Thyssen-Bornemisza a eu une vie personnelle orageuse: il a eu 5 femmes, à savoir:

  • Princesse autrichienne Teresa de Lippe-Weissenfeld, avec qui il a eu un fils puis a divorcé;
  • La mannequin indienne Nine Sheile Gyor, qui est devenue l'héritière des terres de Ceylan, a également reçu une succession française après un divorce;
  • Modèle britannique (née en Nouvelle-Zélande) Fiona Cambeo-W alter, avec qui nous avons eu 2 enfants;
  • fille d'un banquier brésilien Liana Shorto, qui a donné naissance à son fils;
  • Maria Carmen Cervera, qui a remporté le titre de Miss Espagne en 1961.

Après la mort de son père, son fils et héritier Hans Heinrich (1921-2002) a commencé à compléter la collection, qui l'a considérablement élargie en y ajoutant des œuvres d'artistes européens des XIIIe-XXe siècles. Des sculptures et autres œuvres d'art ont été achetées.

Histoire de la création du musée

Après avoir déménagé en Suisse, la famille Thyssen-Bornemisza a ouvert une galerie privée qui est devenue mondialement connue. La collection d'art a été conservée pendant de nombreuses années dans la ville de Lugano (Suisse), à ​​la Villa Favorito, cependant, en grandissant progressivement, elle a cessé de s'y adapter. En plus des peintures, Hans a commencé à acheter des bijoux et des céramiques, des meubles anciens, des tapisseries et d'autres objets décoratifs.

Les époux Thiessen-Bornemisza

Pour accéder à la galerie, les touristes devaient traverser le lac en bateau. Dans les années 1980, le baron annonce la recherche d'un bâtiment adapté pour abriter la collection, mais les autorités locales refusent de l'aider. Puis le gouvernementL'Espagne a proposé d'héberger toutes les expositions dans le château de Villahermos (traduit de l'italien par "belle villa"), situé à côté du célèbre musée du Prado à Madrid.

Pendant de nombreuses années, le château a accueilli des rencontres musicales et des salons, où se sont produits des musiciens célèbres: F. Liszt et d'autres.L'épouse espagnole du baron Thyssen-Bornemisza, mannequin et Miss Catalogne en 1961, a pleinement contribué à ce décision. Un contrat de location à long terme a été signé pour 50 millions de dollars, en vertu duquel 665 peintures ont été placées dans le château de Villahermos (Palacio de Villahermosa) et sont devenues la base d'un musée à Madrid, et 72 ont été transférées au monastère de Pedralbes (Barcelone). La grande ouverture du musée a été suivie par la famille du roi d'Espagne.

Baronne Thyssen-Bornemisza

En 1993, la majeure partie de la collection du musée Thyssen-Bornemisza a été achetée par le gouvernement espagnol pour 350 millions de dollars (on pense que sa valeur actuelle est estimée à 700 millions de dollars).

Après la mort de son mari, la baronne Thyssen-Bornemisza continue de reconstituer la collection. 200 pièces achetées par elle sont exposées dans l'une des salles du musée.

Nouveaux locaux

En 2004, après l'agrandissement de la collection du musée, il devint nécessaire de construire un nouveau bâtiment. En plus du château de 3 étages, un nouveau a été érigé à proximité, construit dans un style moderne. C'est ici que se tiennent régulièrement des expositions, des séminaires scientifiques et éducatifs, des événements culturels.

Merci aux efforts du directeur artistique et de l'administration du muséeétabli de solides relations avec d'autres musées du monde entier. Ainsi, une coopération mutuellement bénéfique entre Madrid et Moscou s'est établie depuis de nombreuses années, permettant aux institutions culturelles des deux villes d'échanger périodiquement des œuvres d'art pour des expositions et des expositions.

Musée de Madrid, 2e bâtiment

Collections et expositions

Chaque année, plus d'un million d'amateurs d'art visitent le musée. Avec le Prado et le musée d'art Reina Sofia, c'est à juste titre l'un des "Triangle d'Or", les trois galeries d'art les plus populaires de Madrid (Espagne).

Il y a plus de 500 peintures au Musée Thyssen-Bornemisza. Ils sont classés par salles dans l'ordre chronologique.

L'un des symboles du musée est un beau portrait de G. Tornabuoni, le maître italien D. Ghirlandaio, considéré comme un exemple du style florentin Quadrocento. Cela comprend également des œuvres bien connues qui sont reconnues comme des chefs-d'œuvre de la collection: "Un homme à la clarinette" (1911) de P. Picasso, "Une peinture à 3 taches" (1914) de V. Kandinsky, "St. Caroline" Caravage.

Portrait de G. Tornabuoni

Les salles présentent des œuvres d'artistes flamands, impressionnistes et artistes d'avant-garde. Le tableau le plus cher de la collection est "Les temps anciens" de P. Gauguin (1892), estimé 150 millions d'euros. Il y a aussi des peintures de S. Dali "Un rêve inspiré par le vol d'une abeille …" (1944) et d'autres.

La collection du musée de Madrid comprend de nombreuses œuvres de la peinture européenne de différentes époques, de la Renaissance aux maîtres modernes.Les toiles sont présentées dans des styles variés: impressionnisme, réalisme, expressionnisme, maniérisme, baroque, primitivisme et gothique. En vous promenant dans la collection, vous pouvez retracer pas à pas toute la riche histoire de diverses formes d'art.

Représenté des peintures sur des sujets religieux, des portraits et des paysages, des scènes mystiques et réalistes d'artistes de renommée mondiale: El Greco, Van Gogh, Renoir, Monet, Degas, Modigliani, Picasso, Renoir, Salvador Dali et bien d'autres. Dans 4 salles, il y a aussi une collection de peintures américaines du 19ème siècle.

Gestion des collections

Dans les années 1960, Hans Heinrich, élargissant l'accessibilité de l'art à tous les spectateurs, organise constamment des expositions itinérantes: la collection est exposée dans de nombreux pays du monde, notamment dans des musées en Australie, au Japon et en Union soviétique.

Comme convenu par Moscou et Madrid en 2006, le musée a accueilli avec succès l'exposition "Avant-garde russe", où chacun a pu se familiariser avec les origines de cette tendance en Russie dans le premier tiers du XXe siècle. Les œuvres de Chagall, Kandinsky et Filonov y ont été présentées.

Picasso et Kandinsky

Pendant de nombreuses années après la mort de son mari, la collection a été gérée par sa veuve, Maria del Carmen Rosario Cervera. Près de 700 pièces de la collection Thyssen-Bornemisza, avec l'autorisation de la veuve, ont été transférées pour reconstituer les fonds du Musée national d'art de Barcelone, sa ville natale. Les peintures sont désormais exposées au Château de Villon et y resteront sous contrat jusqu'en 2025

En plus d'offrir l'occasion d'admirer les œuvres de la collection d'art,l'ancienne Miss Espagne vend parfois des tableaux à d'autres collections privées (à New York, etc.) afin d'améliorer sa situation financière. Cependant, aux termes de l'accord avec l'Espagne, Maria del Carmen ne peut traiter que des peintures à moins de 10 % de la valeur de l'ensemble de la collection, estimée par les experts à 800 millions d'euros.

21ème siècle au musée

Dans le nouveau millénaire, le Musée Thyssen-Bornemisza poursuit une politique d'engagement de tous avec de nouvelles réalisations. Des applications spéciales pour les gadgets électroniques, des pages sur les réseaux sociaux, etc. ont été développées. Le site Web du musée a été créé, régulièrement mis à jour, informant les amateurs d'art sur les expositions et la composition de la collection.

Toutes ces innovations sont conçues pour intéresser tout le monde à la collection d'œuvres d'art, pour plaire aux connaisseurs qui ne peuvent pas visiter régulièrement le musée lui-même. Pour cela, la possibilité d'une inspection virtuelle de certaines pièces et peintures est proposée.

Nouveau bâtiment du musée Thyssen

Tours, adresse, prix des billets

Adresse du Musée Thyssen-Bornemisza: Madrid, Paseo del Prado, 8 (centre-ville). Horaires d'ouverture: de 10h00 à 19h00, tous les jours du mardi au dimanche.

Prix du billet: 8-12 euros. Le lundi, le musée est ouvert de 12h00 à 16h00, l'entrée est gratuite.

Régulièrement, le musée accueille diverses expositions (payées séparément au tarif de 6 à 17 euros), qui sont ouvertes tous les jours jusqu'à 19h00 et le samedi - jusqu'à 21h00.

Les enfants de moins de 12 ans sont admis gratuitement, des réductions sont accordées aux retraités et aux étudiants, aux handicapés, etc.

Musée Thyssen-Bornemisza: commentaires des visiteurs

Les commentaires des touristes sur la visite du musée sont les plus enthousiastes. Ils témoignent que l'exposition principale présentée et diverses expositions étaient au goût de nombreux connaisseurs d'art. A l'entrée du musée, de nombreux touristes prennent des photos dans un petit parc pittoresque, où sont plantés des palmiers et de beaux arbustes d'ornement.

Ancien bâtiment du musée Thyssen

Il y a une boutique de souvenirs sur le territoire où vous pouvez acheter des cadeaux mémorables (stylos, cahiers, catalogues de peintures, affiches, etc.). A proximité se trouve un café avec une terrasse extérieure, qui offre une belle vue sur la ville.

Sujet populaire